Réseautage : les 4 incontournables au centre-ville

04/10/2019
  • Magazine

Conférences, soirées réseautage ou événements culturels: les occasions d’étoffer son carnet de contacts au centre-ville sont nombreuses. À l’ère numérique, ne sous-estimez pas l’impact du face-à-face! Voici où tisser des liens. 

1. Le cercle des jeunes philanthropes du MBAM

La philanthropie est un mouvement très vivant auprès des jeunes professionnels, et nombreuses sont les institutions culturelles qui se sont dotées de telles factions pour amasser des fonds, attirer de nouveaux intéressés et élargir ainsi considérablement leur réseau (Cercle du MAC, Jeunes premiers du TNM, Jeunes gouverneurs des Grands Ballets et Club des jeunes ambassadeurs de l’OSM, notamment). Le sentier philanthropique jeunesse (25 à 45 ans) est né en 2012 au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) pour assurer une relève et former la prochaine génération de mécènes d’art. Ayant pour responsabilité d’amener un maximum de nouveaux membres et de créer des occasions d’échanger, le Cercle du MBAM est un excellent premier pas dans le monde de la philanthropie culturelle. Avec plus de 400 membres issus de secteurs différents, le comité constitue un véritable réseau d’affaires qui se spécialise dans l’organisation d’événements tous plus audacieux les uns que les autres. Visites d’ateliers de restauration d’œuvres d’art, rencontres avec artistes et collectionneurs, cocktails et vernissages attirent de nombreux invités avides de se réunir.

           

Photos: © Frederic Fadoul

2. L’Espace C2

Voilà un coup de génie en matière de design expérientiel! C’est au 21e étage de l’iconique Fairmont Le Reine Elizabeth qu’est érigé ce cube de verre à la toiture en accordéon à la vue imprenable. Devenu une destination phare du monde des affaires, l’Espace C2, voué à la créativité et l’innovation, a complètement redéfini l’expérience de réunion. Pouvant se targuer d’être un espace égalitaire, ouvert et louable par quiconque souhaite renouer avec son imagination et catalyser sa créativité, l’auditorium modulable muni d’équipement technologique dernier cri peut accueillir quelque 400 convives. Mettez-vous au défi de sortir de votre zone de confort en participant à diverses séances de brainstorming, à des ateliers collaboratifs inhabituels et à des conférences rassembleuses. 

Photo: © Jimmy Hamelin 

3. Le bar Furco

Resto-bar dont la réputation n’est plus à faire, le Furco est devenu la coqueluche du centre-ville dès son ouverture, en octobre 2012. Situé dans un ancien entrepôt de l’éponyme Canadian Fur Company (Fur co.), cet endroit magnifique et sans prétention est certainement l’un des lieux les plus fréquentés par les professionnels venus manger un morceau dès l’aube et boire un verre dans le but de bien terminer une journée de travail. Que vous souhaitiez échanger avec de nouveaux visages du monde des affaires ou mener une activité de team building entre collègues, le Bar Furco devrait être haut classé sur votre liste d’endroits à essayer pour un réseautage branché.

4. Connexion Internationale de Montréal (CIMTL)

C’est en vue de combler le manque de liens entre les jeunes professionnels passionnés du secteur des affaires internationales qu’a été mis sur pied le réseau CIMtl, en 2013. Rejoignant autour de 300 membres de la relève, ce réseau appuie leur développement de carrière et défend leurs intérêts en leur offrant mentorat et tribunes. CIMtl organise de nombreux événements en lien avec la politique, l’économie et la culture, afin de créer des occasions fréquentes de réseautage à ses abonnés. Les débats vinicoles, par exemple, permettent aux membres de couvrir des enjeux politiques autour d’un verre de vin alors qu’un sommelier et un conférencier expert de la région vinicole en question animent la soirée. 

Texte de : Camille Cardin-Goyer

Crédit photo de couverture : Adrien William

PARTAGER

Dans la même catégorie