Le Monville, une nouvelle approche de l'hôtellerie au centre-ville

12/02/2018
  • Nouveaux commerces

C’est un hôtel très attendu qui ouvrira ses portes le 1er mars prochain au centre-ville. Idéalement situé au cœur du quartier des affaires, le Monville se distingue par son concept de nouvelle génération, dans un décor urbain très montréalais.

Jean-Cédric Calliès, directeur des ventes et marketing, ne cache pas son impatience. « Le projet Monville a débuté fin 2015, autant dire que nous avons hâte d’être à l’ouverture! ». Celle-ci marquera la concrétisation d’un projet complètement indépendant… et d’envergure: 20 étages, 269 chambres (dont 54 suites) profitant de services à la pointe de la technologie, et une approche complètement repensée de l’hôtellerie et du service client.

Se sentir chez soi ailleurs

Au Monville, tout a été pensé pour que le client s’approprie les lieux au maximum, du check-in au check-out. Des bornes d’enregistrement dotées d’un distributeur de clés sont justement prévues à cet effet pour les personnes souhaitant effectuer leur arrivée et leur départ en toute simplicité. Un dispositif qui permettra aux réceptionnistes de consacrer davantage de temps à la conciergerie, se positionnant ainsi comme de véritables ambassadeurs pas seulement du Monville, mais de la destination.

Pourquoi « Monville », d’ailleurs? « Nous voulions un nom qui soit facilement prononçable dans toutes les langues, explique Jean-Cédric Calliès. Nous avons également pensé au côté « Ma ville », car nous souhaitons que nos clients s’approprient Montréal. Et nous avons également voulu jouer sur la confusion assez fréquente entre « mon » et « ma » : Mon ville, ce qui donne Monville! »

Du haut de ses 20 étages, l’hôtel offre une vue imprenable sur Montréal, du Mont-Royal au pont Jacques Cartier en passant par Habitat 67. En plus du confort d’un 4 étoiles  (lits king size avec têtes de lit en chêne massif, miroir rétroéclairés, douche effet pluie…), chaque chambre dispose d’une télévision 50 pouces, connectée à un service d’étage 3.0 effectué par un robot.

Mais au Monville, le client ne s’approprie pas seulement sa chambre. Le grand lobby, d’une hauteur de plafond de 3 étages, est propice à la fois au divertissement et au repos. Travailler, lire un livre… ou manger : un restaurant grab-and-go permet au client de choisir lui-même du frigidaire son repas. Comme à la maison, ou presque.

Made in Montréal

De par son mobilier, ses produits et sa décoration d’inspiration montréalaise, l’hôtel est un hommage à Montréal et à ses artisans locaux, des uniformes des réceptionnistes signés Frank and Oak aux luminaires des chambres conçus par Lambert et Fils, jusqu’aux produits de bain de la marque Oneka qui proviennent des cantons de l’Est.

L’art local est également mis à l’honneur, notamment dans l’impressionnant lobby de l’hôtel, constitué d’un grand bar central et qui promet de devenir un point de rencontre à la fois pour les touristes et pour les montréalais. « L’objectif du Monville est de réussir à faire découvrir l’atmosphère de Montréal à une clientèle d’affaire très souvent de passage, qui n’a pas forcément le temps de visiter la ville », précise Jean-Cédric Calliès.

Idéalement situé dans le quartier international, l’hôtel compte attirer une clientèle affaire… mais pas que. Son design très montréalais et son esprit de proximité attireront également une clientèle touristique désireuse de découvrir tout ce que Montréal a de meilleur à offrir.

Et le prix, dans tout ça? Comptez 180$ en moyenne pour une nuit standard. Un design urbain et local, une expérience client repensée, un 4 étoiles mêlant qualité et simplicité… Monville, c’est Montréal.

PARTAGER

Dans la même catégorie